NZXT Source 340 Razer Special Edition, le boîtier PC parfait?

Publié le 01/04/16 dans Hardware.

NZXT Source 340 Razer Special Edition, le boîtier PC parfait?

Après plusieurs années de bons et loyaux services, j’ai décidé de remplacer mon boîtier Lian Li par un boîtier plus sobre, plus moderne et surtout plus fonctionnel.
 
Je cherchais un boîtier n’excédant pas les 200€, capable d’encaisser la plupart des cartes graphiques récentes (dont la taille pose souvent problème) avec un minimum de rangements pour les câbles, le tout au format ATX standard.
 
Autant dire que j’avais l’embarras du choix.
 

La quête du boîtier parfait

Cela faisait quelques temps que je voulais changer de boîtier et j’avais même envisagé de concevoir le mien de A à Z, mais devant le coût des matériaux et des outils nécessaires, j’ai reporté l’idée à plus tard.
 
Je me suis donc lancé dans la recherche du boîtier qui pouvait devenir le nouvel écrin de ma configuration actuelle :

 
Au fil de mes recherches, je suis tombé sous le charme des boîtiers de la marque NZXT et plus particulièrement de la série S340.

Le Source 340 est disponible en cinq déclinaisons de couleur:

  • Noire, avec finitions noires
  • Noire, avec finitions bleues
  • Noire, avec finitions rouges
  • Noire, avec finitions jaunes
  • Blanche, avec finitions blanches

 
En fonction de la version choisie, vous pouvez acquérir ces boîtiers autour de 75€ à 100€, ce qui place le S340 dans la tranche basse de sa catégorie.
 
Le S340 est magnifique, tout en sobriété, avec des lignes franches, épurées, presque monolithiques. Tout est pensé jusque dans le moindre détail. Et son design ne devrait pas vous laisser indifférent, notamment grâce à son panneau latéral ajouré qui permet d’entrevoir l’intérieur de sa configuration.
 

Caractéristiques

Le boîtier est au format ATX standard, mais convient aussi parfaitement aux cartes mères Micro-ATX et Mini-ITX.
Le S340 est en acier galvanisé avec certains éléments en ABS. Il mesure 44,5cm de hauteur pour 43,5cm de profondeur et 20cm de large.
 
Sur la tranche supérieure du boîtier nous retrouvons le bouton de marche/arrêt rétroéclairé, deux ports USB 3.0, une sortie audio et une entrée micro. Notons l’absence d’un bouton de redémarrage.

Le châssis permet d’accueillir 2+1 disques durs au format 3.5″ et 2+1 disques durs au format 2.5″. Il y a en fait deux emplacements pour SSD au dessus du compartiment inférieur du boîtier.

Dans ce même compartiment vous retrouverez l’emplacement pour l’alimentation (en position bas) et un rack pour deux disques durs 3.5″ et un emplacement supplémentaire en dessous pour un disque dur 2.5″ ou 3.5″.

L’emplacement pour l’alimentation est suffisamment vaste de sorte d’accueillir autant de câbles que nécessaire.
Il est important de noter que la disposition de l’intérieur est tel que vous pourrez mettre n’importe quelle carte graphique récente et ce quelque soit sa taille.

Enfin, sachez que le S340 est livré avec deux ventilateurs de 120mm, un en haut et un à l’arrière, qu’il est possible de rajouter un système de watercooling de 2*120mm ou 2*140mm à l’avant et de 1*120mm à l’arrière et que le châssis à vide pèse 7,05kg.
 

Et l’édition spéciale Razer dans tout ça?

Si j’ai failli succomber au S340, dans sa déclinaison noire, j’étais assez gêné par le logo NZXT gravé en façade. Un petit détail qui ne devrait pas vous empêcher de l’acheter, mais qui a fait pencher significativement la balance pour moi. Négativement.
 
Ne m’avouant pas vaincu pour autant, j’ai continué mes recherches et je suis tombé sur le S340 Razer Special Edition. Le meilleur compromis pour le joueur que je suis, possèdant notamment une DeathAdder et un Manticor.

Alors, ce S340 Razer Special Edition tiendra-t-il toute ses promesses?
C’est ce que nous allons découvrir tout de suite.
 

Déballage

Le boîtier arrive dans un carton assez simple. Il est efficacement protégé par deux blocs de polystyrène et du plastique. A l’intérieur du carton vous trouverez une notice explicative dans plusieurs langues. Dans le boîtier, vous trouverez une petite boîte en carton contenant différentes visseries (carte mère, HDD, SDD, etc.) et un sachet de serre-câbles le tout dans le respect de la couleur du boîtier, ici en noir donc.
 
Au déballage, le S340 respire la solidité. En revanche, à vide, son centre de gravité est désaxé, ce qu’il fait qu’il peut basculer facilement (surtout si votre chat se demande c’est quoi ce nouveau truc, à base de « et si je posais mes pattes ici? », en vous regardant droit dans les yeux).
 
Le S340 est une vraie merveille d’ingéniosité et de design. Par exemple, lorsque vous voulez dévisser les vis des panneaux latéraux, ces dernières ne se dévissent pas entièrement de sorte que vous n’ayez pas à les retirer, vous évitant ainsi de les perdre. Habile.
 
Autre exemple, le filtre de la façade est très facilement retiré, pour ensuite reprendre sa place tout aussi facilement grâce à des aimants.
 
Le S340 va plus loin notamment lorsque vous installez la carte mère. La visserie de maintient est déjà présente, mais il y également une sorte de picot au centre de l’emplacement de la carte mère qui sert de guide, permettant de positionner plus facilement la carte. Il fallait y penser.
 
Enfin, notons les nombreuses ouvertures pour passer ou accrocher les câbles.
 

Cachez ce câble que je ne saurais voir

C’est justement l’une des principales promesses de ce boîtier. le S340 vous offre une multitude de point d’accroche pour les serre-câbles et un grand nombre de trous par où faire passer vos câbles. L’idéal pour un cable management réussi! (matière optionnelle dans certains Master)
 
Tout est méthodique et bien pensé, à quelques nuances près : l’espace entre le panneau latéral droit et l’emplacement de la carte mère me semble un peu trop fin, ce qui en soit n’est pas gênant si on parvient à bien placer les câbles d’alimentation de la carte mère derrière la colonne en plastique à droite de la carte mère.
En revanche, j’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois pour obtenir un agencement convenable des câbles (merci l’alimentation modulaire) et je pense qu’il faudrait revoir le passage de câble des SSD qui pose problème, notamment à cause de l’alimentation juste en dessous, qui réduit considérablement l’espace disponible.
 
À titre d’information, entre le démontage de mon ancienne tour, le nettoyage des ventilateurs et des composants, le remontage et le cable management, j’en ai eu pour une à deux heures.
 

2 fast, 2 furious!

Autre particularité de ce boitier Édition Spéciale Razer, vous retrouverez le logo emblématique de la marque aux 3 serpents en façade et rétroéclairé, ainsi que deux barres de LED vertes sous la châssis, qui ne manqueront pas de vous rappeler les néons des voitures de course sur-tunées de la culture nippone.
 
Si cette touche de fantaisie est de trop pour vous, NZXT/Razer a pensé à ajouter un bouton à l’arrière du boîtier qui permet d’éteindre cet éclairage en même temps que le rétroéclairage du logo Razer en façade. En revanche, le bouton d’allumage du boîtier reste éclairé quand le PC est allumé.
 
Concernant le panneau latéral gauche, l’idée de mettre une vitre en plexiglas peut ne pas plaire à tout le monde et j’aurais apprécié pouvoir mettre un panneau plein (surtout que ma tour est contre mon bureau). En revanche, si sur les versions de base celle-ci est transparente, elle est ici teintée en noir, encore une fois façon voitures de street racing. Et à moins d’avoir un éclairage intérieur, vous ne devriez pas voir grand chose de votre configuration. Mais je pense qu’il est possible d’acheter un panneau de NZXT de base pour remédier à ce point négatif.
 

Il monte facilement dans les tours

Dernier point à évoquer dans ce test : le bruit.
 
Habitué à un boitier ouvert en façade avec le Lian Li, je n’étais pas particulièrement gêné par le bruit des ventilateurs. En revanche, depuis que j’ai le S340, il persiste un bourdonnement particulièrement déplaisant. Je soupçonne pour l’instant les deux ventilateurs d’origine du boîtier et je ne manquerai pas de faire des tests pour connaître l’origine de ce défaut. Peut être qu’en réduisant un peu la vitesse des ventilateurs je serais moins gêné. Et puis, avec 6 ventilateurs (7 avec l’alim), je pense que je n’ai pas à m’inquiéter. C’est peut être aussi dû au fait que NZXT vende ses propres systèmes de watercooling et que ce boîtier soit prévu pour. (A ce propos, je lance un appel aux dons pour faire des tests plus approfondis…)
 

Conclusions

Je pense que ce boîtier est proche de la perfection et à moins de 100€, c’est un investissement à faire les yeux (et les oreilles) fermés. Je ne connaissais pas NZXT, mais avec cette expérience du S340 je recommanderai la marque et ce boîtier sans hésiter.
 

Pour

  • Conception et finitions soignées
  • Bundle complet
  • Boîtier suffisamment vaste
  • Cable management
  • Nombreux coloris
  • Prix abordable

Contre

  • Manque de modularité
  • Certains passages de câble à optimiser
  • Assez bruyant
  • Vitre plexiglas trop teintée

Cet article n'a pas encore de commentaire

Écrire un commentaire

Les champs indiqués par une étoile (*) sont obligatoires. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*